Alassane Ouattara soutient Ali Bongo Ondimba et zappe Alexandre Barro Chambrier 

78

La visite amicale du président Alassane Ouattara à son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, le 29 avril 2023, a été perçue comme un geste politique fort en faveur du président gabonais, à quelques mois de l’élection présidentielle.

 Cette visite a également été l’occasion pour les deux dirigeants de discuter de questions économiques et de renforcer les liens bilatéraux entre les deux pays.Cependant, cette visite a également mis en évidence la difficulté de l’opposition gabonaise à s’unir et à trouver des soutiens politiques pour affronter le président sortant, Ali Bongo. 

Avec une opposition affaiblie et divisée par des conflits internes, Alexandre Barro Chambrier ne recueille pas plus de 10 % des voix selon les sondages, laissant peu de chances pour l’opposition de remporter la présidentielle de 2023.

Certains observateurs s’interrogent également sur le soutien politique d’Alassane Ouattara à Ali Bongo et sur la raison de cette visite amicale. Il a été suggéré que la France, ancienne puissance coloniale du Gabon, pourrait être à l’origine de ce soutien politique, dans le but de maintenir sa présence en Afrique et d’assurer la stabilité politique dans la région.

Malgré cela, la visite amicale de Ouattara à Libreville a renforcé les liens entre la Côte d’Ivoire et le Gabon et a souligné l’importance de la coopération régionale pour assurer la stabilité politique et économique de l’Afrique. Les dirigeants africains doivent travailler ensemble pour faire face aux défis communs de la région et pour assurer un avenir meilleur pour l’Afrique.

via/daily

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici