5G, fibre, mobile money… Rose Christiane Ossouka Raponda lève le voile sur les possibles innovations à venir au Gabon

23

Le Premier ministre gabonais s’est entretenu mardi 20 décembre avec le nouveau directeur général d’Airtel Gabon, Thomas Herbert Gutjahr.

« Au Gabon, le secteur des télécoms contribue fortement à la création d’emplois, à la diversification et à l’attractivité de notre économie ainsi qu’à l’innovation », a indiqué sur ses réseaux sociaux Rose Christiane Ossouka Raponda à l’issue de son échange avec le nouveau DG d’Airtel au Gabon.

Le secteur du numérique constitue un levier de croissance important pour de diversification et de croissance de l’économie gabonaise, contribuant à hauteur de 5% à son PIB.

Lors de cette entrevue, les possibles futures innovations en matière de télécommunication ont été abordées. «5G, fibre, mobile money… les perspectives en ce domaine sont importantes », a souligné le premier ministre.

Le Gabon est encore à la 4G. Et « l’arrivée de la 5G pourrait avoir un impact important sur la croissance des entreprises », explique un spécialiste du secteur.

L’un des pays d’Afrique les plus en pointe en matière de télécoms et d’internet

Depuis 2012, le Gabon a massivement investi dans la construction d’un réseau haut débit à fibre optique. Des efforts qui ont permis le développement de tout un écosystème. Dix ans plus tard, le pays est considéré comme l’un des pays les plus en pointe sur le continent africain en matière de couverture téléphonique et d’accès à internet comme le montre de multiples classements.

En 2019, Gabon Telecom, filiale de Moov Africa, l’un des deux opérateurs du secteur dans le pays avec Airtel, avait déjà procédé au lancement expérimental de la 5G au Gabon, avec trois sites retenus à Libreville – la Sablière, le boulevard Triomphal Omar-Bongo et l’immeuble interministériel jouxtant la présidence de la République.

Cette initiative pourrait prochainement être reprise est étendue des portions de plus en plus larges du territoire.

via/lalibreville

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici